Accueil du site > Librairie > Romans > Romans adultes > Un bon écrivain est un écrivain (...)
logo

Un bon écrivain est un écrivain mort

Guillaume Chérel

Voici un policier en huis clos tout simplement délicieux : la rentrée littéraire bat son plein, les « têtes de gondole » (Frédéric Belvédère, Amélie Latombe...), sont invités à un débat littéraire dans un ancien monastère... Un weekend qui aura des conséquences ! Génial ! COUP DE COEUR♥♥♥♥ Lyse

par Le Matoulu (22/11/2016)

Présentation de l’éditeur :

« Le polar décalé de la rentrée littéraire : les Dix petits nègres dans une résidence d’écrivains français médiatiques… »

Un journaliste doit animer une conférence littéraire à Saorge, un ancien monastère franciscain transformé en résidence d’auteurs. Seront là Michel Ouzbek, Christine Légo, Amélie Latombe, Delphine Végane, Frédéric Belvédère… Une dizaine d’écrivains connus, plus quelques auteurs régionaux. Le tortillard est arrivé à l’heure, comme prévu. Tout était prévu, en fait : la rencontre devant un public ravi de voir des écrivains de best-sellers, le déroulé du débat sur la « véracité dans l’art d’écrire », le cocktail dînatoire puis la séance de dédicaces. Mais rien ne s’est passé selon le programme. Une fois au monastère, l’histoire a dérapé. Les écrivains connus ont disparu, les uns après les autres. C’est bien connu, un bon écrivain est un écrivain mort.

Éditions Mirobole


Mots-clés

Dans cette rubrique

SPIP Nous contacter | Inscrivez-vous à la newsletter | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
logo région logo Pays Mellois logo Librairie indépendante Poitou-Charentes